Quand la cannelle a un goût d’Histoire(s) – Découvrez un bijou de Sarah McCoy

Quand la cannelle a un goût d’Histoire(s) – Découvrez un bijou de Sarah McCoy

Allemagne, 1944. Malgré les restrictions, les pâtisseries fument à la boulangerie Schmidt. Entre ses parents patriotes, sa sœur volontaire au Lebensborn et son prétendant haut placé dans l’armée nazie, la jeune Elsie, 16 ans, vit de cannelle et d’insouciance. Jusqu’à cette nuit de Noël, où vient toquer à sa porte un petit garçon Juif échappé des camps…

Soixante ans plus tard, au Texas, la journaliste Reba Adams passe devant la vitrine d’une pâtisserie allemande, celle d’Elsie… Et le reportage qu’elle prépare n’est rien en comparaison de la leçon de vie qu’elle s’apprête à recevoir.

« Un dilemme passionnant, un roman déchirant à dévorer d’une traite ». ELLE

Plonger dans ce livre en savourant les odeurs de pâtisserie, découvrir les événements historiques d’un autre point de vue et rencontrer des personnages vifs et attachants.

Au croisement des générations, l’on s’aperçoit que le courage a plusieurs facettes : il peut s’agir de lutter en temps de guerre, pour trouver de quoi faire du pain, d’essayer de faire le bien autour de soi, quand obéir aux ordres nous contraint à perpétrer des horreurs, entre autres choses…

Tous les personnages de ce roman sont courageux, chacun à sa manière.

Mais dans ce livre, il n’y a pas qu’un récit de guerre ; il y a aussi des interrogations profondes et intimes, qui peuvent résonner en chaque lecteur.

La volupté de la plume de Sarah Mc Coy n’a d’égale que la douceur des roulés à la cannelle de Max.

« Les tirs de la Gestapo me hantent. Même maintenant, je sursaute en entendant un ballon qui explose pendant un anniversaire. […] Mais alors, je vois mes enfants qui jouent avec leurs enfants, […] et je sais que c’est exactement ce que Dieu a voulu. […] Il a veillé sur nous deux pendant toute notre vie ».

Un roman lumineux, non dénué d’une part d’ombre.

© Mélanie Blondel – Tous droits réservés

 

Découvrez Les Clefs de Polymnie !

Et une autre histoire dans la grande Histoire…

Related Post

Laisser une réponse