Quand Grand Corps Malade joue de nouveau de la métaphore et des mots…

Quand Grand Corps Malade joue de nouveau de la métaphore et des mots…

Toujours un grand plaisir de retrouver la voix chaude et grave de Grand Corps malade… Fabien Marsaud reprend la plume pour nous offrir un sixième album métaphorique, à la fois grave et sérieux comme dans « Au feu rouge », mais plein de tendresse comme dans « Acouphènes ». Il mêle l’oriental et l’européen, les accents et la douceur, …

Continuer la lecture