Mamma Mia ! Here we go again

Qui ne se souvient pas d’avoir vu, il y a une dizaine d’années, LE film qui nous a fait rire et danser, avec Meryl Streep en salopette ?

Je veux bien évidemment parler de Mamma Mia ! Et quel ne fut pas mon plaisir lorsque j’ai découvert qu’un deuxième volet était enfin à l’affiche des cinémas ! Reprenez les mêmes acteurs, donnez leurs 10 ans de plus, une profondeur émouvante de tous les personnages, ajoutez-y la jeunesse de Donna, les chansons d’Abba et vous avez tous les ingrédients pour une suite géniale. Une suite géniale que j’ai eu la chance de voir deux fois !

Si l’on retrouve avec plaisir la gaieté de certaines chansons, les paysages de rêve et le soleil, la nostalgie est l’ingrédient phare de ce film, qui est un émouvant retour aux sources pour Sophie, toujours amoureuse de Sky, et en pleine préparation d’une fête qu’elle veut donner au Bella Donna… L’aura magique de Meryl Streep irradie tout le film, et si elle est finalement peu présente devant la caméra, elle est l’âme de l’histoire et crève littéralement l’écran… Mais c’est Lily James qui incarne la jeune Donna, et l’on assiste finalement à un parallèle intéressant entre la mère et la fille, et le spectateur découvre comment Sophie se retrouve avec trois pères… À travers les péripéties qui arrivent à Donna, sa découverte de l’île, son souhait d’en faire un hôtel et ses amours, Lily James livre une performance d’actrice comme de chanteuse absolument remarquable.

Tout est réussi dans ce film :

Qu’il s’agisse du casting absolument parfait puisque tous les acteurs correspondent physiquement les uns aux autres, qu’ils soient jeunes ou vieux ; le choix des chansons et les chorégraphies, qui sont, j’ose le dire, presque meilleures que dans le premier volet ; le travail du réalisateur et le montage du film, très travaillé et qui sert l’histoire, mettant en relief les aspects importants ; et plus que tout, le scénario, qui, sans tomber dans le pathos, nous livre une chronique du temps qui passe, tout en douceur, humour et nostalgie. Mention spéciale pour le duo de Meryl Streep et Amanda Seyfried sur la chanson My love, my life… Frissons et émotion garanties ! Et pour faire patienter ou donner envie à ceux qui ne l’auraient pas vu, voici la bande annonce !

© Copyrights – Mélanie Blondel – Tous droits réservés

Laisser un commentaire

Fermer le menu
error: Content is protected !!
5 Partages
Partagez5
Tweetez
Partagez
Enregistrer