Le Couteau

Le Couteau

La chronique de cette semaine est particulièrement spéciale pour moi, puisqu’il s’agit de celle grâce à laquelle j’ai vu mon nom apparaître dans le Magazine Elle ! En effet, comme vous pouvez le voir depuis quelques semaines, je fais partie cette année du jury du Grand prix des Lectrices Elle 2020 et c’est un réel plaisir de partager cette fierté avec vous ! Vive Harry Hole ! 

 

 

N’étant pas fervente lectrice de romans policiers, j’avoue avoir eu un peu d’appréhension, lorsque j’ai découvert dans la sélection, l’épreuve non corrigée du roman de Jo Nesbo intitulé Le couteau, en particulier compte tenu de ses six cents pages. Force est de constater, une fois la lecture achevée, que mon instinct m’a bel et bien trompée : c’est un roman très prenant et magnifiquement mené, de la première à la dernière ligne.

            C’est l’histoire d’une chasse à l’homme, d’un affrontement entre un tueur et le policier qui le poursuit, mais c’est aussi un récit d’une grande puissance psychologique puisque les personnages sont tous façonnés avec une grande profondeur, comme le suspens qui est préservé au fil des chapitres et des pages qui s’égrènent.

            Harry Hole est un policier respecté qui pourchasse un violeur récidiviste, jusqu’au jour où sa femme, Rakel, est retrouvée assassinée à leur domicile. Tout porte à croire que c’est Svein Finne, le violeur, qui a commis le meurtre. Mais peu à peu, le doute s’installe, les événements qui se succèdent rendent tour à tour plausibles d’autres hypothèses… Et les relations entre les personnages se dévoilent et se complexifient, pour donner à lire une enquête menée et résolue de main de maître. En somme, une vraie réussite.

©  Les Histoires de Mel –  Mélanie Blondel – Tous droits réservés

Related Post

Laisser une réponse