Quantico saison 1 – Avis


Comme pour tout fan de la série Esprits Criminels qui se respecte, il m’étais impossible de passer à côté de la nouvelle série de l’été par M6 : en effet, si les personnages ne sont pas les mêmes, Quantico raconte la vie à l’Académie du FBI d’une promotion de futurs agents spéciaux. Je n’ai donc pu m’empêcher de penser aux agents que j’adore, le beau Derek Morgan parti voguer sous d’autres cieux, la pétillante Garcia, le génie Spencer Reed et les autres… Puisqu’avant de nous faire vibrer dans leurs aventures, on peut imaginer qu’ils sont passés par-là, comme l’évoque l’agent Blake au cours d’un des épisodes.

Revenons-en donc à cette nouvelle équipe partie pour prendre une place de choix dans la vitrine déjà fournie de mes personnages préférés…

D’abord, la belle Alex Parrish, incarnée par la non moins superbe actrice – ex Miss Monde, excusons du peu ! – Priyanka Chopra, qui est l’héroïne du scénario. Elle est la première de sa classe, a du mal à se faire des amis et entre au FBI pour exhumer un secret de famille, pour trouver des réponses aux questions qui la hantent depuis plus de dix ans. Mais comme souvent, ce genre de quête personnelle va réserver des surprises…

Avant même de faire son entrée à Quantico, elle croise un certain Ryan et on devine, dès le premier épisode que ces deux-là vont vivre des aventures… Lui semble être une recrue comme les autres… Jusqu’à un certain point !

Il y a aussi Nimah, Shelby et Simon, entre autres. Chacun d’entre eux arrive là la tête pleine d’envie et de rêves. Mais si tout se passait comme prévu, il n’y aurait pas de série…

Le scénario permet au spectateur de naviguer dans plusieurs espaces temps, entre flashbacks et incursions dans le futur, ce qui provoque un suspens de longue haleine qui rend très vite accro. Très vite, tout spectateur qui a vu le premier épisode dans son ensemble, devine qu’il est impossible de rater ne serait-ce que cinq minutes, sous peine de perdre le fil. Mais inutile de préciser que tout spectateur dans ce cas ne voudra plus rater un épisode ! (Et moi, j’ai même profité d’une courte période de repos forcé pour me refaire toute la saison en VO sous-titré, ce qui n’a fait que confirmer mes impressions.)

Rapidement, Alex Parrish se retrouve au cœur d’une machination, et toutes les scènes du futur et du passé qui s’égrènent permettent petit à petit de reconstituer un puzzle qui laisse découvrir les personnalités de chaque recrue, comme de l’équipe qui les encadre.

Il s’agit autant de psychologie des personnages puisque les acteurs sont tous très bons et permettent de s’attacher à leurs personnalité et à leurs histoires que de terrorisme, sujet malheureusement on ne peut plus actuel…

Mais qui manipule qui ? Quelles-sont les réponses qui vont changer le reste de leur vie ? Qui sont les agents qui jouent double jeu et pourquoi ?

Si le dernier épisode fourni enfin la clé de l’énigme qui fait haleter durant tous les épisodes (qui est le terroriste ?) la saison deux promet son lot de questionnements, et tous les fans l’attendent sans nul doute avec impatience ! J’espère juste que la suite sera à la hauteur…

© Mélanie Blondel – Tous droits réservés

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *