Les Jardins du roi – un enchantement d’Alan Rickman 3


Il y a parfois en plein cinéma des bandes annonces qui vous illuminent le cœur et provoquent en vous l’attente d’une réelle satisfaction. Ce fut le cas pour le film Les Jardins du roi. Casting enchanteur, avec en prime un réalisateur de renom : Kate Winslet, divine comme toujours et Alan Rickman, inoubliable héros de mon enfance que je découvre ici pour la première fois dans un autre rôle que celui qu’il a campé durant huit films dans la saga de mon enfance, Harry Potter ; je découvre par la même son incontestable talent pour donner vie aux personnages comme aux décors qu’il nous offre.

Et quelle ne fut pas ma très grande satisfaction ! Imaginez : fermez les yeux un instant, et trouvez-vous plongés dans les coulisses du jardin de Versailles… Où comment dans cette fiction, l’on voyage avec et à travers les végétaux :

« Mon père m’a enseigné l’art du jardinage. Il m’a appris à déceler la beauté et à la recréer, non pas comme un exercice, mais comme un acte de Foi. Dieu nous a mis dans un jardin en premier lieu, disait-il, et la perte de l’Eden nous a destinés à le chercher et le réinventer sans cesse. Mais peu d’entre nous ont la chance d’en avoir conscience… Oui fort peu d’entre nous possèdent ce don du ciel. »

C’est André le Nôtre, campé par un très juste Mathias Schœnaerts qui prononce ces mots. Et le voyage ici commence. Les fleurs et les plantes sont également des personnages dans cette histoire vue par Alan Rickman qui, lorsqu’il est devant la caméra joue Louis XIV. L’alchimie entre les trois acteurs principaux donne lieu à une fresque colorée et douce, dans laquelle chacun donne à son rôle une réelle profondeur. Mention spéciale à Kate Winslet qui démontre une fois de plus toute sa sensibilité, dans se personnage de mère fragile mais digne.

Enfin très beau travail de photographie et d’image, en plus d’une très jolie bande originale de Peter Gregson, suave, à la fois légère et grave, qui porte l’intrigue avec efficacité.

En bref, un très beau moment de cinéma, à voir sans hésiter. Et comme souvent je vous laisse savourer la bande annonce !

Cliquez ici =)

© Mélanie Blondel – Tous droits réservés


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “Les Jardins du roi – un enchantement d’Alan Rickman