LEJ (prononcez Elijay) ou LA découverte musicale de 2015, et mon coup de cœur absolu !


Trois jeunes filles issues de Seine Saint-Denis, qui ont un parcours musical sans faille et un talent fou… Lucie, Elisa et Juliette apprennent le chant et la musique tout en construisant une amitié qui respire la joie de vivre et qui se transcende dans leur musique. Pour ma part, je découvre leur joli groupe un jour d’août de cette année, au hasard de mes pérégrinations sur YouTube, avec la chanson qui a fait cet été le tour de la toile.

LEJ SUMMER 2015

Tout de suite, j’aime et je suis séduite par deux choses : la qualité de leur chant, cette faculté qu’elles ont de chanter ensemble à plusieurs voix, cette perfection technique qui à mon sens se gagne et s’apprend quand on chante en chœur, sans oublier le violoncelle que je suis ravie de voir mis en avant et utilisé de cette manière. Certes, se sont encore des reprises, mais quelle musicalité ! Il ne m’en faut pas plus pour visionner toutes les vidéos de leur chaîne et m’apercevoir qu’elles peuvent varier les registres. Quelques jours plus tard, je vois les reportages qui passent successivement dans les différents JT et j’apprends qu’elles sont toutes trois d’anciennes choristes de la Maîtrise de Radio France… Ceci explique cela ! Et je trouve ça vraiment génial de les voir percer et de pouvoir entendre un groupe de cette qualité.

En effet, les choses vont vite, les vidéos se multiplient ; un single en vente sur iTunes et une nomination aux NRJ Music Awards plus tard, les voilà qui se préparent à entamer une tournée, avec La Cigale et l’Olympia COMPLETS ! Pour ma part, j’ai vraiment hâte de les voir en concert au Rocher de Palmer, près de Bordeaux, où j’irai le 4 avril prochain avec une bonne copine, fan elle aussi…

Alors pourquoi un article aujourd’hui ? Parce qu’aujourd’hui, c’est la sortie de leur premier EP « En attendant l’album », qui reprend 10 de leurs meilleures reprises (même si j’aurais adoré y retrouver Hallelujah) et une composition inédite qui annonce la couleur et des compositions originales à venir, d’où le titre de l’EP pour moi bien trouvé, n’en déplaise à certains grincheux dont j’ai lu les critiques à propos de ce « coup marketing pourri et raté » : avant de parler, la prochaine fois, on se renseigne ! On y retrouve leur palette et ce qu’elles savent faire. Pour ma part, j’ai une préférence pour Hanging Tree dont les arrangements et le clip sont magnifiques, et pour El Dulce de Leche, reprise du groupe Tryo, clin d’œil à leurs débuts – c’est en gagnant un concours de reprises de ce groupe qu’elles ont commencé à trouver le succès – dont le texte m’a profondément touché et semblé d’actualité ces derniers mois…

Pour découvrir une réinterprétation du générique de Hunger Games c’est ici

Et pour El duche de leche, suivez le guide !

Je ne peux donc que vous engager à les écouter, et pourquoi pas, à demander au Père Noël de rajouter le disque sur votre liste de cadeaux ! Et je leur souhaite toute la réussite qu’elles méritent, en attendant de passer une très belle soirée musicale… Merci à elles trois pour tout ce qu’elles donnent ; que votre carrière soit longue mesdemoiselles…

© Copyright Mélanie Blondel – Tous droits réservés

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *