Le Prix Clara

Par où commencer ? 

Clara était une jolie jeune fille de 13 ans, aimée de tous ses proches et qui aimait la vie. Subitement, la sienne s’est achevée dans l’injustice d’un cœur plus fragile que les autres, un cœur mal formé et fatigué qui a cessé de battre.  Je n’ai pas connue Clara, ni ses proches, nie ses parents. Mais je connais son nom.

Il a été donné en son honneur à un prix littéraire qui récompense des ados qui écrivent pour des ados. Des fragments de vie, des ribambelles de mots ; des rires des souvenirs des personnages, des situations, des amis de papier. Parce que les paroles volent mais les écrits restent ; et tous ces mots et ces histoires publiées depuis 11 ans permettent de faire avancer la recherche. Les bénéfices de chaque recueils vendus vont à l’association ARCFA.

Ce prix, nous le devons à deux éditeurs et une maison d’édition, Gilles Cohen Solal et Héloïse d’Ormesson. C’est il y a 4 ans que j’ai découvert ce prix. J’étais alors jeune stagiaire et j’ai eu la chance de travailler à ce recueil. Au delà de la dimension personnelle que revêt pour moi ce prix, c’est le premier « vrai » projet littéraire sur lequel j’ai travaillé. Ce prix et ces recueils auront donc toujours pour moi une résonance particulière. 

Le prix a aujourd’hui 11 ans, 11 recueils, 72 nouvelles et autant de jeunes auteurs talentueux ; le prix Clara, c’est en fait une ode à la jeunesse, à la créativité, à la vie. Découvrir de jeunes talents dont la plume s’affirme déjà, et pourquoi pas aussi les auteurs de demain ? Telle est la vocation de ce prix.

Et quelle ne fut pas ma surprise en lisant les deux premières nouvelles du recueil de cette année, être émue aux larmes par les sujets évoqués et la poésie de leur plume. La relève est assurément assurée ! 

Et seconde surprise, en naviguant sur le site des lauréats pour préparer cette chronique, de constater que l’engagement ne se tarie pas avec les années, que leurs plumes frôlent à nouveau le papier pour défendre la liberté, l’amour et le respect, la liberté d’expression, le renouveau de l’écriture. N’est-ce pas tout simplement cela, finalement, la Littérature ?

Grâce au prix Clara, venez rêver, vous interroger, rire, apprendre, pleurer parfois, soyez touchés souvent par cette jeunesse française si talentueuse. Et dites-vous qu’en achetant ce recueil, vous rendez hommage à Clara. Mais comme l’a écrit si justement une des lauréates de cette année dans s nouvelle RER A, l’hommage est plus pour ceux qui restent que pour ceux qui sont partis. 

Et ce que l’on peut faire c’est espérer qu’un jour, toutes les Clara du monde survivront quand l’ARCFA saura enfin comment les guérir. En achetant ce recueil, vous y contribuez. Merci. 

 

© Copyrights – Mélanie Blondel – Tous droits réservés

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
error: Content is protected !!
×
×

Panier

Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer