LE PETIT PRINCE de SAINT-EXUPERY adapté au cinéma par MARK OSBORNE


« -Qu’est-ce que signifie apprivoiser ? – Ça signifie créer des liens. Et si tu m’apprivoises, tu seras pour moi unique au monde. »

Le petit prince est le voyage initiatique que font tous les enfants du monde. À la rencontre d’un petit prince qui découvre l’amitié et les sentiments humains au cours d’une épopée dans la stratosphère, métaphore de la vie qui défile ; en rencontrant une rose un roi, un vaniteux, un ivrogne, un allumeur de réverbère, un géographe, un compteur d’étoiles, un serpent, un aviateur et un renard, le petit prince emmène enfants et adultes à la découverte de soi et des autres. Par la même, il nous fait grandir et réfléchir, en nous prouvant que dans l’amitié comme dans la vie,

« l’essentiel est invisible pour les yeux. »

Ce livre est un monument de la littérature universelle puisqu’il est le roman le plus traduit dans le monde. Son adaptation cinématographique constitue donc un énorme défi relevé l’été dernier avec brio par Mark Osborne et son équipe, fruit d’un projet mûri pendant dix longues années et de trois ans de production. 

L’esprit de l’oeuvre originale, dont on pouvait – à juste titre – craindre qu’il soit perdu, est merveilleusement rendu. D’abord parce que le texte publié en 1943 est respecté à la lettre, et que les acteurs qui donnent vie aux images de synthèse ont fait un travail magnifique. Citons André Dussolier pour l’aviateur, Marion Cotillard pour la Rose, Vincent Cassel pour le Renard, entre autres. Mais la prouesse de cette adaptation est d’avoir fait vivre l’histoire à travers des personnages qui n’en font pas partie, mais qui la découvrent, donnant ainsi vie en incarnant la leçon que voulait partager Antoine de Saint-Exupéry, à travers une petite fille et sa maman, qui renouent toutes deux une relation mère fille et donnent à voir une belle note d’espoir. Si un moment, on croit s’éloigner un tant soit peu du conte lui-même, la surprise et la dimension philosophique n’en sont que plus belles. Mention spéciale enfin pour la merveilleuse bande originale du film qui renforce encore l’intemporalité du petit prince en mêlant de multiples références à divers styles qui font l’histoire de la musique. 

Un très beau moment à partager en famille.

Et comme d’habitude, profitez de la Bande Annonce =)

© Copyright Mélanie Blondel – Tous droits réservés

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *