C’est lundi que lisez-vous ? L’art de perdre d’Alice Zeniter publié chez Flammarion


Salut à tous ! Bienvenue pour ce nouvel article ! Aujourd’hui, c’est lundi alors on reprend les bonnes vieilles habitudes… 
Cette semaine, je vais vous parler rapidement d’un livre qui a fait beaucoup de bruit à sa sortie,
Notamment parce qu’il a reçu le prix du livre sur la place de Nancy 
À ce propos vous pouvez retrouver mes vidéos ici
Ce livre, donc, est un chemin tracé entre les générations d’une famille qui doit comprendre son histoire, en s’adaptant à un pays qui n’est pas le sien par des temps difficiles… C’est une période de l’histoire que l’on étudie peu dans les école, à mon grand regret.
Mais la plume de cette auteur de talent nous plonge dans les réflexions et les secrets d’un pays en guerre, et d’enfants qui grandissent dans des changements  bien trop lourds à porter pour leur frêles épaules.
C’est la quête de soi, de l’autre, d’un pays…

L’Algérie dont est originaire sa famille n’a longtemps été pour Naïma qu’une toile de fond sans grand intérêt. Pourtant, dans une société française traversée par les questions identitaires, tout semble vouloir la renvoyer à ses origines. Mais quel lien pourrait-elle avoir avec une histoire familiale qui jamais ne lui a été racontée ?

Son grand-père Ali, un montagnard Kabyle, est mort avant qu’elle ait pu lui demander pourquoi l’Histoire avait fait de lui un « harki ». Yema, sa grand-mère, pourrait peut-être répondre, mais pas dans une langue que Naïma comprenne. Quant à Hamid, son père, arrivé en France à l’été 1962 dans les camps de transit hâtivement mis en place, il ne parle plus de l’Algérie de son enfance. Comment faire ressurgir un pays du silence ?

Si je n’ai pas encore achevé ma lecture, je sais déjà que ce livre mérite d’être lu, mérite qu’on en parle, autant pour le contexte historique que pour les personnages fabriqués avec précision par l’écrivain, qui a magnifiquement évoqué son roman dans un numéro de La Grande librairie il y a quelques semaines de cela, aux côté de Marc Duguain et Gaëlle Nohant, entre autre… 
Retrouvez ce joli moment ici

Je vous souhaite une belle lecture et vous dis à très vite pour mon avis détaillé !

© Copyright – Mélanie Blondel – Tous droits réservés

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *